Verizon, honnête ou intox? Quand la pub se féministise…

Je suis toujours très partagée par la nouvelle tendance au « feminist-washing » : l’utilisation de thèmes ou revendications féministes pour vendre des produits. Dove joue là-dessus depuis un moment (Dove** va vous révéler que vous étiez belle sans le savoir, petite dinde, mais seulement si vous achetez Dove – et aussi : le gras c’est beau, mais la cellulite n’existe pas), Pantène s’y est mis récemment avec son spot sur le double standard* (que vous combattrez avec des cheveux de soie). Particulièrement quand c’est l’industrie des cosmétique qui fait tout son beurre sur l’insécurité des femmes et les standards de beauté impossibles à atteindre (lecture obligatoire pour cet été : Naomi Wolf The Beauty Myth), je trouve que c’est vraiment du foutage de gueule. Autrement, Always vient d’en sortir un sur lequel mon coeur balance (le spot est bien, les serviettes hygiéniques ne sont pas vraiment un produit de beauté, mais Always c’est Procter and Gamble, qui font des tonnes de spots sexistes, notamment pour Axe). D’un autre côté, la puissance de frappe de ces grosses boîtes et l’influence de la pub sont telles que je me dis que ça peut peut-être contribuer à faire changer les esprits…

Illustration Marie Lebrun pour Regards féminins sur la science

Je crois que je suis donc plutôt positive sur ce spot de Verizon (un des géants américains des télécommunications), qui tente de promouvoir les filles en STEM (Science/Ingénierie) en pointant du doigt l’éducation genrée et les stéréotypes insidieusement distillés dans l’esprit des petites filles, et ce sans mauvaises intentions de la part des parents. Car c’est en partie comme ça que les filles apprennent à « bien se tenir » (=coller aux stéréotypes féminins) et à juger de leur propre valeur en fonction de leur seule apparence physique.

 

 

Je serais juste curieuse de connaître la proportion de femmes parmi les ingénieurs de Verizon et si leur politique interne et de recrutement sont à la hauteur de leurs bons sentiments.

Et vous, vous en pensez quoi?

S.P.

* On parle de double standard lorsque l’on juge différemment un même trait de caractere chez une personne en fonction de son sexe (ou de sa couleur). Comme le disait déjà à l’époque Tryo : « un homme qui aime les femmes on appelle ca un Don Juan, une femme qui aime les hommes on appelle ca comment comment. » Paf, double standard (on a les références qu’on peut).

** Rions un peu avec les parodies Dove : ici, et (ma favorite), par exemple.

Une réflexion au sujet de « Verizon, honnête ou intox? Quand la pub se féministise… »

  1. Ahaha! Thanks Dove- j’ai bien ri.
    Perso j’adhère à la pub de Verizon, je la trouve assez frappante et juste, elle passe la barrière de mes sarcasmes. C’est exactement ce type de petits avertissements bienveillants de la famille et de l’entourage qui retiennent les filles qui aimeraient tenter des carrières scientifiques. Sans compter les encouragements et compliments répétés sur leur physique et leur beauté. Rabâchés régulièrement, elles finissent par penser que leur meilleur atour dans la vie c’est leur apparence. Pas leur cerveau. Et j’ai l’impression que ça empire avec la prochaine génération.
    P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>