Un bon point pour la médaille Fields

Bon, l’info n’est plus toute fraîche mais on se devait quand même de faire une petite bafouille émue pour ce grand évènement : pour la première fois depuis 1936, la  médaille Fields, le plus prestigieux prix de Mathématiques (on la compare souvent au prix Nobel) a été décernée à une femme! Maryam Mirzakhani, d’origine iranienne, est professeure a l’université de Stanford (Etats-Unis) et a été récompensée pour, je traduis, « ses contributions sophistiquées et hautement originales aux champs de la géometrie et des systèmes dynamiques, en particulier dans la compréhension de la symétrie des surfaces courbes, telles que les sphères, les surfaces de doughnut (oui, oui, c’est des maths!) et d’objets hyperboliques. » Youpi!

Maryam_Mirzakhan_stanford_university

Maryam Mirzakhani, première femme lauréate de la médaille Fields.

Un petit pas, mais hautement symbolique, vers la féminisation d’une discipline qui reste l’une des plus masculines du champs scientifique. Bravo à Maryam Mirzhakhani, intronisée  « role-model » en or pour des générations de jeunes matheuses!

Plus d’infos , et , par exemple.

S.P.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>