Contre le harcèlement : le CLASCHES sort les griffes

Un des tous premiers articles de ce blog abordait la question : le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur et la recherche est une réalité trop souvent balayée sous le tapis comme un petit tas de poussière. Or il faut croire qu’à force de tout cacher en-dessous, le tapis finit par faire des bosses. Bosses encombrantes dans les braguettes de l’abus de pouvoir. Dérapages et ravages quand les fesses et les seins ne sont vus que comme des objets, comme des dessins… « Elle n’avait qu’à s’habiller autrement » qu’ils disent. Ce à quoi nous répondrons comme au jardin d’enfant  »  Mon corps c’est mon corps ce n’est pas le tien… »

Fifi brindacier, toutes griffes dehors

Le CLASCHES est une association française, qui regroupe des « étudiant·e·s mobilisé·e·s contre le harcèlement sexuel dans l’enseignement supérieur ». L’objectif de ce collectif est de sortir de dessous le tapis cette réalité, et de donner des outils aux femmes qui s’y retrouvent confrontées pour se défendre.Un guide (disponible ici) s’appuie sur les nombreux témoignages reçus par l’association depuis sa création il y a onze ans, pour dresser un panorama de cette  situation et donner quelques clés d’auto-défense.  Utile synthèse.

Y.

CLASCHES : Collectif de Lutte anti-sexisme et contre le harcèlement dans l’enseignement supérieur.

Une réflexion au sujet de « Contre le harcèlement : le CLASCHES sort les griffes »

  1. Ping : Sur le terrain, les chercheuses sont parfois des proies | Regards féminins sur la science

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>