Témoignage

Une stagiaire fraichement sortie de master postule à un stage au labo. Réaction: « Ouais je sais pas trop si celle-là je vais la prendre en stage, elle a un bon dossier et elle l’air bien, mais je la vois pas trop aller sur le terrain, trop féminine. » Wtf?

Témoignage

Une collègue à la cantine  : « les zoos, c’est un endroit très scolaire, les institutrices y emmènent souvent les enfants ». Et bim, ça lui a échappé. Apprendre aux marmots juste sevrés à compter les kangourous : ça c’est un métier de femme…on n’a rien contre les instits, ni contre les caissières, infirmières, sages-femmes, femmes de ménage, hôtesses d’accueil, puéricultrices. Mais on aimerait que les petites filles puissent se rêver aussi ingénieure, PDGée, médecine, camioneuse, avocate, chèffe d’Etat, sculptrice, pompière. Ou alors chercheuse ! sans avoir à s’imaginer en vieux barbu à lunettes…

Témoignage

Echange entre un chercheur et une étudiante, à un colloque: « Ahlàlà c’était sympa la journée d’hier avec les collègues, on a fait pleins de blagues de cul. » La fille « Et y avait des filles au milieu? » Lui: « Ah oui, yavait même une meuf qui rigolait avec nous. Un peu une salope quoi. » Arf. C’est vrai que si on rentre dans le jeu on est des salopes, si on répond pas on est des prudes.

Témoignage

Réactions des gens (hommes et femmes, yen a pour tout le monde) quand je leur parle du fait que je sois féministe:
Type N°1: « Mais enfin, pourquoi tu m’emmerdes avec ça? Y a plus de problèmes maintenant, c’est l’égalité hommes-femmes, avec la parité et tout ça! ». Réaction de type: « déni ». Plutôt facile à tacler (16% d’inégalité de salaire en France à travail égal, ça parle tout seul).
Type N°2 (plus subtil): « Ah oui, jcomprends, c’est vrai que ça doit pas être facile pour toi, c’est parce que dans ton job c’est compliqué » ou alors  » Ma pauvre, c’est vrai que toi t’as pas eu de chance, c’est normal que tu sois énervée ». Réaction de type: « paternaliste ». Chaud à tacler. Du genre, je compatis, ma petite, mais au fond, tu nous fais une crise d’hystérique émotive, c’est pas du sérieux. C’est de la bienveillance paralysante. Super dangereux, ça reporte le problème au niveau personnel, et c’est bigrement efficace. Seule parade, respirer un grand coup et dire « C’est ptet un problème personnel que j’ai, mais que dans ce cas là, on est quelques millions à avoir le même. » Ouf.
Type N°3 (ma préférée): « Ah ouais? T’es  féministe toi? Euh… Mais moi, j’ai jamais eu de problème avec ça hein? Moi jsuis pas sexiste, dis? J’ai jamais rien dis contre les femmes,hein? Moi, j’adore les femmes! » Réaction de type: panique. Cute.