Prenez soin de vous

Entre la partie de pêche et la cocktail party au bord de la piscine gonflable, si on parlait quelques instants de la santé des étudiant-e-s en thèse ? J’entends déjà les oreilles qui se bouchent… ne vous inquiétez pas je ne veux pas vous gâcher les vacances, tiens. Mais là pendant l’été, avec un peu de chance vous voilà disponibles pour prendre soin de vous.  C’est donc l’occasion rêvée pour parler de tout ça. Aller on y va : plouf ! Un grand saut dans la piscine de maux.

swimming pool Lire la suite

Un petit mot pour Godzilla

Nous reproduisons ici un petit mot reçu dans notre boite aux lettres :

« Hello,
Voici deux trois fois que je tente de commenter votre article syndrome de Godzilla. En gros j’écris que « j’ADORE (en majuscules, oui), et que même en étant senior dans mon poste je prends à ma charge la tâche de mettre à l’aise les invités et proposer le café. Et ses attentes sociales, ça ne se passe pas que dans ma tête. J’accumule énormément d’agressivité et je la balance au premier qui me demande si je suis l’assistante. Comme ceci :

Alors qu’au final je n’ai fait qu’encourager cette idée de moi. Ah je me déteste! Mais vous m’avez inspirée, je vais peut être raconter cette expérience de séminaire particulièrement pénible. Merci pour ce blog et continuez à soutenir les jeunes filles de 14 ans!! »

Métro Montréalais

A tous ceux qui me demandent encore pourquoi je suis féministe, ou qui trouveraient que le ton de certains posts est un peu acerbe. Montréal, ligne verte. Un vieux beau vient se frotter à moi dans le métro. Pour certains, je suis encore un objet sexuel avant d’être moi-même. Nous sommes le 14 mars 2014, dans un des pays censés être à la pointe du progrès social. Tout est dit.
P.

« La vaisselle ! »

C’est la base de la base dans toute salle café dotée d’un évier… Il faut faire la …VAISSELLE ! Mais pourquoi, pourquoooooi sont si nombreux à l’oublier ? Parce qu’on ne leur a pas assez répété ? Parce qu’il y a toujours quelqu’un pour le faire quand l’évier est plein – le plus souvent une femme ? et puis parce que sinon de toute façon, la femme qui fait le ménage au labo lavera les tasses quand elle viendra le vendredi ? Mais non pas question ! J’ai envie de passer avec un mégaphone dans les couloirs de mon labo. Mais alors je passerais pour la maman de service et j’ai horreur de ça. Ou alors de laisser tomber cette histoire mais de toute façon c’est une femme qui le fera et ça m’énerve, aussi !…Bon. Je vais aller m’acheter un mégaphone.

« Mais qu’est-ce que vous avez les filles d’aujourd’hui? »

Mon voisin garagiste à qui je viens de demander de me montrer comment réparer moi-même ma voiture. « Mais c’est pas la peine, ne te salis pas les mains enfin ma jolie, c’est un job d’homme ça ! ». Je lui rétorque qu’on a pas toujours un homme sous la main et que de toutes façons j’ai envie d’apprendre à le faire moi-même. Une ombre de colère passe sur son visage: « Ah mais c’est dingue, qu’est-ce que vous avez les filles d’aujourd’hui? Si vous continuez comme ça dans quelques années il ne nous restera plus rien à faire à nous les hommes! » Et comment passer du sexisme bienveillant au sexisme hostile en deux secondes. Mais au moins après, il ne m’appelait plus chérie.

« Et le plafond de verre dans tout ça? »

Un chercheur en sciences politiques, entendu en réunion : « les femmes ont intériorisé la fonction de pacification des conflits dans la sphère familiale,c’est pour ça qu’on en trouve peu en sciences politiques… » Grrrrr….Vous entendez le bruit des poils qui se hérissent sur mes bras ? Et le plafond de verre dans tout ça ? Ce serait pas aussi une histoire de  noblesse de la discipline ? 

Témoignage

Il y a des chercheurs qui ne prennent que des filles en stage en thèse : j’en connais un pour qui « Ca fait  bien plus joli dans le paysage ». réaction de base  : « Oooooooh le vieux macho dégueulasse » J’en connais un autre pour qui les filles travaillent plus proprement ». réaction de base : « Ah bah pour une fois qu’il y en a un qui préfère les filles pour  autre chose que pour leurs fesses… » ……… Euh attends je réfléchis. Non mais en fait, mais non quoi ! Négatif ou positif, un préjugé sexiste reste un préjugé !