The Shi(r)tstorm, tempête de sexisme à l’Agence Spatiale Européenne

Comme je suis parfois un peu vulgaire, j’aime bien cette expression anglophone, « shitstorm », en bon français tempête de merde, qu’on utilise pour caractériser une réaction ou un ensemble de réactions un peu violentes à un truc (exemple : je lui ai mélangé tout ses échantillons sans faire exprès je te raconte pas le shitstorm que je me suis pris). J’ai donc bien aimé le détournement de l’expression en « shirtstorm » pour désigner l’ensemble de réactions indignées et contre-réactions haineuses indignées à l’affaire de:  LA CHEMISE DE L’ESPACE (shirt = chemise, vous suivez?).

Petit rappel des faits : le 12 novembre 2014 (oui je plaide coupable, je vous sers un peu du réchauffé), la mission Rosetta de l’Agence Spatiale Européenne  réussit à poser une sonde sur une comète après 10 ans de voyage: wooooot wooot! Grande réussite scientifique de 2014, un vrai truc de ouf, tout le monde se congratule, couverture maximale de l’évènement, et interview en direct de l’un des scientifiques du projet. Et là, c’est le drame, car Monsieur Rosetta porte une chemise couverte de bimbos hypersexualisées.

Thanks To That Shirt, We May Get a Shirt Celebrating Women In Science

Dr. Taylor dans sa belle chemise du dimanche.

Lire la suite